EAN13
9782848195179
Éditeur
Éditions Créer
Date de publication
27 mai 2014
Collection
RECIT
Nombre de pages
448
Dimensions
24 x 16 x 3 cm
Poids
750 g
Langue
fre

Fenêtres Sur Vie

Philippe Roucarie

Éditions Créer

Prix public : 20,00 €

EXTRAIT LES CHANTIERS<br>Les Chantiers&#8201;?…&#8201; J’en ai beaucoup parlé dans «&#8201;Le Cheire des Anges&#8201;». Bien que le souvenir de ce temps soit resté aussi précis qu’au premier jour, je ne veux pas revenir sur ces jours avec leurs désillusions, leurs misères et leurs tares.<br>Nous étions partis pensant retrouver ailleurs une ambiance qui rappellerait à très peu près celle du lycée. L’idée était sûrement bonne : camoufler derrière des activités de plein air, une discipline stricte et une formation semi-militaire, les bases de la création d’une nouvelle armée. Et elle avait complètement dérivé de ses espérances : le renoncement des officiers qui, camouflés, attendaient que le drame se joue ailleurs et que le ciel s’éclaircisse, le pouvoir délégué à des sous-ordres où dominaient la mesquinerie, la hargne, la médiocrité, une vie matérielle indigne et l’apparition obligatoire de souffre douleurs dont les étudiants – et nous qui en étions assimilés – étaient les victimes…<br>J’ignore comment se serait finie l’aventure si – comme souvent – une manifestation du hasard n’était venue l’interrompre. Était arrivé dans notre groupe un jeune, inconnu de nous tous mais déjà célèbre dans le milieu journalistique. Brimé à son tour, il n’avait rien dit mais une série d’articles dans un journal à grand tirage avait «&#8201;secoué le cocotier&#8201;», provoqué la visite d’un officier supérieur, fait dégringoler les privilèges et éclater le groupe.<br>Guillaume était parti muni d’une permission indéterminée pour rentrer les foins, Sigolant avait été affecté à l’équipement du camp et moi, muté à de vagues activités sportives…<br>Physiquement j’étais très éprouvé mais à vingt ans on récupère vite et j’avais surtout appris que commander était un art, réservé à peu, à très peu et que, dans le monde qui m’entourait la méfiance et la crainte régnaient en maîtresses. La grande majorité de ceux à qui appartenait le pouvoir de décision l’imposaient par la contrainte. Plus tard seulement je comprendrais que c’est sur la conviction qu’il faut l’asseoir&#8201;!…<br>Mais là n’était pas l’actualité. J’errais d’un groupement à l’autre, d’un groupe au suivant sans raison apparente et sans tâche particulière : Saint Affrique, Saint Rome de Tarn, Saint Rome de Cernon, Lodève, Murat et j’en ai sûrement oublié...<br>Ce jour-là, j’étais à Châtel Guyon, toujours dans la même errance. J’attendais – paraît-il – une affectation définitive&#8201;!…<br>J’étais en train de remplir je ne sais quel formulaire dans je ne sais quel bureau quand un planton est venu me récupérer :<br>«&#8201;Le Chef veut vous voir&#8201;!…&#8201;»<br>J’ai vaguement entendu un nom qui m’a rappelé un souvenir sans que je puisse exactement me rappeler lequel.<br>J’ai suivi mon guide et échoué dans un bureau qui voisinait avec le ciel. Un peu à l’écart, debout, un verre à la main, un chef haut galonné, bien que paraissant très jeune, me regardait en souriant. Et, dans l’instant, la mémoire m’est revenue. <br>[...]
Trouver ou

Offres