EAN13
9782715232570
Éditeur
Mercure de France
Date de publication
1 avril 2012
Collection
Le Temps retrouvé
Nombre de pages
304
Dimensions
24 x 15 x 2 cm
Poids
295 g
Langue
fre

Vie Et Mort Des Moines De La Trappe

Abbé De Rancé

Mercure de France

Prix public : 19,80 €

En 1678, le tempétueux Armand-Jean de Rancé, abbé cistercien de La Trappe, publie ses Relations de la mort de quelques religieux de l'abbaye de La Trappe, récit de six agonies exemplaires. L'ouvrage connaît un fort retentissement, achevant d'établir dans l'Europe catholique l'autorité spirituelle de Rancé, champion de l'austérité radicale. Au gré des rééditions, ces récits se développent. Le nombre de Morts exemplaires s'accroît jusqu'à la dernière édition du vivant de Rancé, en 1696. Frappé par l'évocation de ces «pieux suicidés», Chateaubriand s'en inspire lorsqu'il écrit sa célèbre Vie de Rancé (1844). Le texte d'Armand-Jean de Rancé n'est pas qu'une enquête agonistique sur les dernières heures de ses frères. Il jauge et juge l'heure ultime, certes, élaborant un rituel et un récit de ce «grand spectacle» révélateur de la sainteté et de la qualité de celui qui passe. Mais il remonte également tout au long de la vie de ses moines. Bien souvent, ceux-ci furent des hommes de chair et de passions avant d'entrer dans les ordres. Jeunes, pour la plupart, ces aventuriers de la mort entendent l'«engloutir» et la vaincre par une conduite désormais exemplaire. Ces récits de morts sont aussi des portraits de vivants. L'écriture d'un auteur classique et subtil, sévère et concret, se hausse ici à l'excellence de celle des grands moralistes de son temps, La Rochefoucauld, La Bruyère, Bossuet. Au point que l'on peut voir dans ces textes un autoportrait de Rancé, ses Confessions intimes et spirituelles. Édition établie, présentée et annotée par Jean-Maurice de Montremy.
Trouver ou

Offres

Librairie Distance Disponibilité