EAN13
9782362791499
Éditeur
Alma Éditeur
Date de publication
15 mai 2015
Nombre de pages
371
Dimensions
21 x 15 x 2 cm
Poids
526 g
Langue
fre

Lady Mensonges

Marie-Laure Le Foulon

Alma Éditeur

Prix public : 22,00 €

Célébrée dans le monde anglo-saxon, héroïne d’une série télévisée britannique, Mary Lindell est longtemps passée pour une figure de la Résistance. S’appuyant sur le témoignage des derniers survivants, Marie-Laure Le Foulon révèle l’imposture. La « femme courage » était une fausse héroïne. L'histoire était si belle qu'Hollywood en a produit une fiction dans les années 1990, One against the wind. Mary Lindell une Anglaise, devenue comtesse de Milleville par son mariage a fait passer des milliers de réfugiés en Angleterre sous l'occupation allemande, en prenant la tête du réseau Marie-Claire, opérant notamment à Ruffec en Charente, avant d’être déportée à Ravensbrück… Peu auparavant une série britannique la faisait figurer parmi les Femmes courage de la deuxième Guerre mondiale. Histoire trop bien agencée… Alertée par Anise Postel-Vinay (déportée en 1942 à l’âge de 20 ans), après la parution de Résistantes (Alma, 2012) l’historienne allemande Corinna von List a pu avoir accès à des dossiers jusqu’alors inaccessibles, assistée par la journaliste Marie-Laure Le Foulon. Les conclusions sont imparables : manipulatrice, Mary Lindell a menti. Son dossier révèle un jeu trouble et de fâcheuses accointances. De cette découverte, l’historienne a tiré les éléments d’une nouvelle édition de Résistantes qui sort conjointement avec Lady Mensonges l’enquête de Marie-Laure Le Foulon sur Mary Lindell. Recueillant le témoignage d’Anise Postel-Vinay et des quelques rares survivants de cette époque, se fondant sur des archives françaises, anglaises, suisses, allemandes et américaines Marie-Laure Le Foulon démonte les mensonges et les demi-vérités de Mary Lindell. Cette recherche nous conduit de la première Guerre où Mary Lindell se fit un nom à la Croix-Rouge jusqu’aux années 1980. C’est l’histoire d’une aventurière, avide d’argent et de succès, mais aussi d’un milieu – celui du très douteux « comte de Milleville » et d’une époque pleine de trous de mémoire. Cette plongée dans les années noires met ainsi d’autant mieux en valeur la trajectoire de celles et ceux qui n’ont pas transigé. Et dont on entend ici la voix, à commencer par celle d’Anise Postel-Vinay.
Trouver ou

Offres